Château Fernand Japy 1860 à 2016

chateau-fernand.jpg (214828 octets)

Le château Fernand Japy a été édifié vers 1800, il fut habité pendant un temps par Albert puis André Japy.
Il a été partiellement détruit par un incendie vers 1995. Le vitrail placé au-dessus de la porte d'entrée était daté de 1901.
Les communs, situés à l'arrière du château, semblent contemporains de la demeure. Vendue à un brocanteur en 1960,
il a été revendu à la mort de ce dernier en 1985. Il a ensuite été pillé et squatté, et le parc, laissé sans entretien,
a été envahi par la végétation. L'ensemble, acquis par la commune en 1995, fait l'objet de travaux de rénovation.
L'ancien parc, débroussaillé et réaménagé, pourrait être intégré au parc public voisin des Cèdres. Après plusieurs
mois de rénovation, le château est réhabilité sous forme de restaurant La Terrasse inauguré en mai 2014.

restaurant-terrasse.jpg (9405 octets)logo-face.jpeg (3365 octets)

chateau-fernand-2016.jpg (315142 octets)

L'expression châteaux Japy regroupe sous une même appellation un ensemble de châteaux français situés à Beaucourt.
Ils ont la particularité d'avoir été, construits pour les membres de la famille Japy, à une époque où la dynastie Japy dominait le paysage beaucourtois.

Pour entretenir tous leurs châteaux et pour les servir, les Japy emploient 105 personnes en 1886,
à savoir : 54 domestiques, 13 cochers, 12 jardiniers, 11 voituriers, 7 perceptrices, 5 palefreniers et 3 gouvernantes.
À tout ce personnel rémunéré, il convient aussi d'ajouter le pasteur du village qui, jusqu'à la loi de
séparation des Églises et de l'État de 1905 est donc appointé par la famille Japy sur les bases du salaire d'un ingénieur.
L'un d'eux est d'ailleurs le père des frères Berger. Par ailleurs, pour loger leurs salariés (cadres, employés, ouvriers,
personnel des châteaux), les Japy construisent de nombreuses maisons et bâtiments en tout genre.
En outre, ils ont enrichi la commune de bâtiments publics au profit essentiellement de leur paroisse1.